creamariage-blog-mariage-lifestyle-made-in-france

{ Humeur } Pourquoi je ne crois pas au Black Friday : je préfère penser à Noël !

Depuis quoi ? 5 ans, on nous bassine fin Novembre avec le Black Friday. Ce qui est incroyable, c’est que la moitié des personnes que vous interrogerez à ce propos ne savent même ce qu’est le Black Friday. Certes, tout le monde vous dira que c’est un jour pour faire de « bonnes affaires ». De bonnes affaires de quoi ?!? 

creamariage-blog-mariage-lifestyle-made-in-france

Curieuse, j’ai fait un petit tour sur mes eshop de prédilection. 20% de remise par-ci, 15% par-là. Une remise sur le 2ème article acheté. No way !! A l’heure où les français hurlent à la mort pour un meilleur pouvoir d’achat, je crie « STOP! ». Avez-vous vraiment besoin de cela ? Améliorer son pouvoir d’achat, je suis vraiment désolée de vous le dire, commence chez soi et en se posant une simple petite question : ai-je vraiment besoin de cela ? Je ne compte pas régler la crise économique française – voire européenne – avec un billet d’humeur, mais comment est-il possible de plébisciter ce genre de mascarade quand les créateurs, les artisans, les commerçants qui valorisent le Made In France, facturant leur travail au juste prix, ont parfois du mal à boucler leur mois ?

Alors, pour votre information, le Black Friday se déroule traditionnellement le lendemain de Thanksgiving aux Etats-Unis, lance effectivement les achats de Noël et il y a moults origines à cette expression que wiki vous expliquera mieux que moi.

Et moi, pendant ce temps, je préfère penser à Noël.

 

Loin de moi l’idée de soutenir la surconsommation qu’implique Noël, bien au contraire. D’ailleurs, quand vous achèterez trop de saumon de mauvaise qualité, trop de foie gras insipide venu de l’autre côté de l’Europe et fabriqué Dieu sait comment, j’espère que vous penserez à cette petite question qui est devenue ma religion : « Ai-je vraiment besoin de cela ? ». Je pourrais parler de cuisine aussi pendant des heures, mais là n’est pas la question aujourd’hui. La question est d’oublier la surconsommation et de consommer intelligemment.

Depuis quand n’avez-vous pas réalisé un cadeau ? Avec vos petites mains et toute votre créativité, j’entends ? Depuis quand n’avez-vous pas emballé avec style ou humour les cadeaux que vous faites ? Faire un cadeau, pour moi, ce n’est pas seulement aller sur le web, acheter un truc en se disant « que ça ira bien » ou « qu’au pire, cela sera revendu sur ebay ». Acheter un cadeau induit la recherche, la réflexion DU cadeau qui fera vraiment plaisir. Cela implique écouter, retenir parfois de longs mois ce qui ferait vraiment plaisir pour finalement l’acheter et le cacher jusqu’au moment venu. Et pour trouver la perle rare, quoi de mieux que d’aller visiter les nombreux Marchés de Créateurs organisés tout au long de décembre ? C’est l’assurance d’acheter juste. De consommer responsable. Et, ça fait du bien.

>> Restez connectés : je vous prépare une petite sélection de ce que vous allez A-DO-RER pour Noël !

Préparer Noël, c’est surtout pour moi, passer du temps en famille. Trouver le sapin, sortir les décorations poussiéreuses et se rappeler chaque souvenir. A ce propos, j’ai fait une jolie trouvaille sur le web. Pour toi qui est respectueux de la nature, Ecosapin.fr, c’est une jolie initiative à découvrir : tu choisis ton sapin sur leur site, ils te le livrent et le récupèrent à la date de ton choix. Bonus, après son œuvre dans la maison, ton sapin trouvera la nature et le grand air ! Toutes les infos ici.

Peu importe la polémique sur les crèches (qui ne tardera pas à refleurir…), j’aime aussi ressortir mes jolis santons Carbonnel ou Escoffier. C’est le moment où je peux enfin réunir toutes les trouvailles que j’ai fait dans la nature cette année, une roche blanche ramenée de Californie, une pierre plate trouvée sur ma crique préférée aux Embiez, quelques pignes de pin au hasard d’une promenade en forêt. Et puis, nous décidons quel nouveau santon nous souhaitons installer dans la crèche. A l’heure où nous voulons tout, tout de suite, cette collection qui se forme d’année en année, créant ainsi une tradition familiale redonne sens et valeur à ce que nous possédons et au temps que nous nous devons de prendre pour apprécier chaque chose.

Alors, en cette fin d’année, je vous souhaite de prendre le temps. C’est la seule chose qu’on ne rattrape jamais et qui ne s’achète pas, qu’on se le dise ❤

 

Une réponse sur « { Humeur } Pourquoi je ne crois pas au Black Friday : je préfère penser à Noël ! »

  1. Le vendredi noir à la française est le vendredi des dupes, remise minime pour faire rentrer le client ! Et pour bénéficier de 50% vous vous devez d’acheter par exemple 4 articles dont vous n’avez forcément pas besoin.
    Attendons les vrais soldes !

    J'aime

Commentaires fermés